Rechercher

Pourquoi il faut inclure les enjeux climatiques dans les formations ?

Mis à jour : juin 4

Nous vous proposons de replonger dans une tribune rédigée en septembre 2019 par Laure Bertrand, Directrice des soft skills et services pédagogiques transverses du Pôle Léonard de Vinci, établissement partenaire de la première heure du dispositif Rentrée Climat.



Retour d'expérience du Pôle Léonard de Vinci


En 2018, le Pôle Léonard de Vinci rassemblait, à l'initiative de Laure Bertrand, plusieurs centaines d'étudiants autour d'ateliers La Fresque du Climat. Un événement clé et marquant pour La Fresque du Climat qui n'était alors que l'embryon de l'association qu'elle deviendrait quelques mois plus tard, mais aussi par son ampleur et le message qu'il véhiculait.


Le Pôle Léonard de Vinci a depuis choisi de rendre ces formations obligatoires et notées, dès la première année d’études, pour tous les étudiants de ses trois écoles.


Pour faire comprendre aux étudiants les causes et les conséquences du dérèglement climatique, le Pôle a rendu obligatoire l'atelier La Fresque du climat pour tous les étudiants de première année. En 2019, il battait son propre record en faisant participer les 1 200 élèves 1A à la première édition du dispositif Rentrée Climat.



Mais aujourd'hui, qu'est-ce qui a changé ? Où en est l'enseignement supérieur dans l'inclusion des enjeux climatiques dans les formations ?


Sans grande surprise, l'urgence d'intégrer les problématiques climat dans les formations est toujours d'actualité. Année après année, force est de constater qu'inclure les enjeux climatiques dans les formations est une urgence absolue qui mérite toujours de se faire entendre, et la Rentrée Climat s'engage dans ce sens en proposant un accompagnement à tous les établissements souhaitant prendre ces sujets à bras le corps, dès maintenant.

Quand ces questions sont abordées, cela reste encore trop souvent fait en parallèle des enseignements fondamentaux.

Un enseignement engagé dans la transition est nécessaire, et les limites des actions pointées par Laure Bertrand dans sa tribune en septembre 2019 sont malheureusement toujours bien présentes.

[Lire la tribune complète]


301 vues